depositphotos_8553804-stock-photo-good-news-announcement-message-words.webp
Romans : Les candidats aux législatives font leur marché aux voix
les-badauds-ont-slalome-entre-les-sollicitations-des-militants-lr-nupes-majorite-president

Ce dimanche 22 mai, sur le marché, ça sentait l’été à plein nez, la campagne des législatives, le poulet rôti et le fromage. À trois semaines du 1er  tour, les militants sont épaule contre épaule. Et ça papote dur entre les étals…

D’un bout à l’autre, sous un soleil de plomb, impossible de manquer un militant tous les trois pas, d’échapper aux tracts et aux arguments électoraux sur le marché de Romans. Toutefois pas l’ombre du candidat du RN, ni de Reconquête, ni des autres partis d’ailleurs ? Les badauds slaloment entre les sollicitations des militants LR, Nupes, Majorité présidentielle et Lutte Ouvrière, alternant refus polis (ou pas), indifférence et saisie des documents offerts. Pour parvenir à glisser le résumé du programme dans la main du chaland, chacun y va de sa technique. Dans le camp des LR, les troupes d’Emmanuelle Anthoine, la députée sortante, sont omniprésentes. Arborant même un sourire qui en dit long.

L'hôpital de Romans-sur-Isère désormais doté d'un deuxième scanner
870x489_20220519_121450.webp

Ce deuxième scanner a été inauguré officiellement ce jeudi à l'hôpital de Romans-sur-Isère (Drôme). Le premier arrivait à saturation avec plus de 11 000 patients par an. Les délais pour obtenir un scanner vont se réduire à l'hôpital de Romans-sur-Isère. L'établissement s'est doté d'un deuxième appareil. Il a été officiellement inauguré hier : 500 000 euros la machine, et 800 000 euros de travaux pour créer les salles d'examens, de préparation, d'attente qui vont avec. Un investissement nécessaire parce que le premier scanner voyait passer entre 11 et 13 000 patients par an et arrivait à saturation.

Une pièce de théâtre sur la mémoire des quartiers de Romans-sur-Isère
title-1653150625.jpg

Mémoire de quartier”, c’est le nom donné au projet présenté, ce jeudi 19 mai dans la matinée, devant la maison de quartier Saint-Nicolas. L’idée est simple : recueillir les témoignages des habitants des quartiers, afin de rédiger un livret et monter un spectacle de restitution.

Sur place, on notait la présence d’élus municipaux, Jean-Paul Crouzet, Nathalie Lenquette et Kristofer Banc, des représentants de la maison de quartier Saint-Nicolas, ainsi que les habitants des quartiers est et du centre historique venus s’informer sur le projet.

Un projet qui se construit en plusieurs étapes. Il y a tout d’abord la mise en place d’une...

En-tête 6